Les mythes [Mythologie Grecque]

La mythologie est un domaine aussi vaste qu’incroyablement passionnant. En effet, bien malin celui qui peut en donner une définition ultime. Si en premier lieu, le mythe définit un récit sous forme d’histoire, il serait réducteur de le restreindre à ce simple fait. Les politologues, par exemple, définissent le mythe comme une idéologie. D’autres domaines d’études estiment que les mythes peuvent aussi se rapporter à l’essor d’une nation quand certains voient en eux uniquement l’origine de la création du monde. Il ne faut pas mélanger mythe et légende qui sont souvent confondus à tort. La légende contient dans son histoire des faits concrets et identifiables alors que le mythe est purement fictif. J’en veux pour preuve le doublé de Zidane en 98 qui revêt aujourd’hui de la légende.

Quel est le but de la mythologie ? Vous avez 4 heures. Il me semble primordial de recentrer un peu le débat tant le sujet est large. Ici, il est question de la mythologie grecque, un thème que j’affectionne particulièrement. Elle tente de répondre à plusieurs questions existentielles. La création du monde (cosmogonie) ? Le Big Bang, le Chaos puis Gaïa. L’origine de la femme ? Les dieux de l’Olympe complètement déchirés au nectar, la boite de Pandore. Elle explique aussi ce qui semble inexplicable comme les phénomènes naturels ; un orage nous effraie ? Ce n’est qu’une perturbation atmosphérique issue de… Encore un coup de ce sacré Zeus ! La mythologie a aussi pour vocation de rassurer l’homme ; les étoiles dans le ciel ? Ce sont les dieux qui nous observent par des petits trous dans la voûte céleste. N’est-ce pas poétique à souhait ?

A l’origine, le mythe est issu d’une tradition orale. Bien que légendaire et non mythique, je ne peux m’empêcher de citer L’Odyssée d’Homère, chef-d’oeuvre sur lequel je reviendrai dans un autre article, qui se composait de plus de 12 000 vers et se transmettait oralement d’aède en aède. Alors ne vous-plaignez pas quand vous devez apprendre trois pages sur l’organisation des mondes sociaux de l’entreprise dans la société contemporaine.

Soirée d'intégration sur l'Olympe pour Hermés et Psyché
Soirée d’intégration sur l’Olympe pour Hermés et Psyché

Il ne serait pas pertinent d’appréhender et de comprendre les mythes au pied de la lettre ou comme une histoire à dormir debout. Au travers de ces exploits mythiques se cache un sens profond. Par exemple, certains mythes racontent la naissance, la vie de Zeus et ses exploits, sa puissance le plaçant en haut de l’Olympe. Toutefois, Zeus représente bien plus qu’un dieu issu d’une religion disparue, il est également devenu un symbole dépassant largement sa vie et ses actions. Le vieux barbu représente l’orage, il est aussi un roi ou encore le père des hommes…

Si les Grecs et les Romains avaient foi en leur mythologie, notre société a renoncé depuis longtemps au polythéisme, notamment à partir IVème siècle avec l’évangélisation de l’Empire romain. Cependant, encore au XXIème siècle, les mythes occupent une part importante dans notre société. Certes Zeus ou Héraclès ne sont plus considérés comme des êtres vivants ou ayant existé, pourtant ils sont devenus des symboles. Un exemple ? Le talon d’Achille. Mais, ne nous arrêtons pas aux simples métaphores. Les mythes sont présents dans notre pensée moderne. Dois-je citer Freud et le complexe d’Oedipe ou Jung et Electre ? D’une manière plus générale, les mythes font partis de notre vie courante, on les retrouve dans la littérature, les arts, le cinéma, la culture populaire… Bien sûr, nos versions actuelles prennent une certaine liberté avec le mythe originel mais ce qui compte vraiment, c’est que les mythes persistent dans notre société.

Dans cette catégorie « Mythes et légendes », j’aborderai plus en détail les mythes dits classiques. Des dieux comme Zeus, Apollon ou Aphrodite, des héros comme Ulysse, Héraclès ou Thésée, des monstres comme le Minotaure, la Méduse ou Cerbère, des thèmes comme la cosmogonie… Vous l’avez compris, la mythologie grecque me passionne et la liste des sujets est non-exhaustive. Rassurez-vous, je parlerai aussi de mythologie égyptienne, scandinave, celtique, vous verrez ce sera… mythique !

mite-evolution
En bonus : l’évolution des mites.

Une réflexion sur “Les mythes [Mythologie Grecque]

  1. Anonyme dit :

    Il est important de noter que de nos jours le mythe prend des formes différentes et ne se manifestent pas uniquement par la réactualisation de la mythologie grecque, romaine ou autre mais aussi, par la création de nouveaux mythes jouant sur nos représentations. Ces nouveaux mythes, souvent portés par les discours publicitaires, nous racontent comment nous comporter et pourquoi. Roland Barthes mettaient en avant ces nouvelles mythologies qui se cachent, sont inconscientes.

    J'aime

Commente comme Socrate

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s